Trello, quand votre organisation prend l’eau

Aujourd’hui, on parle workflow, ou « méthodologie de travail » en français (mais ça sonne quand même moins bien). L’adage qui dit que « Le temps, c’est de l’argent », peut être vrai dans beaucoup de situations, mais lorsque l’on est développeur, webdesigner, intégrateur ou graphiste en freelance, c’est particulièrement vrai. Pourquoi ? Parce qu’accélérer son workflow permet de faire autant en moins de temps, et donc de gagner plus. Jusque là je ne vous apprends rien, par contre là ou ça devient intéressant, c’est justement qu’aujourd’hui, on va voir un outil permettant de booster « grave » son organisation. J’ai nommé : Trello !

Un peu d’histoire

Alors Trello, c’est pas tout récent. Originellement développé par la société Fog Creek Software en 2011 pour ses problématiques internes d’organisation, il est porté en 2012 par Joel Spolsky, créateur de Stack Overflow, et finalement détaché de la société Fog Creek Software en 2014 pour devenir une boite à part entière, Trello inc.

Niveau design pattern, Trello est basé sur le modèle Kanban crée par Toyota dans la fin des années 50. Le principe : Un projet est représenté par un tableau (board), qui contient des listes, qui elles même contiennent des cartes (cards). Chaque liste correspond à une sous-rubrique du projet et peut contenir plusieurs cartes.

Les fonctionnalités

Trello est intéressant lorsque l’on travaille tout seul pour s’organiser correctement, mais sa puissance se révèle vraiment dans les projets incluant plusieurs acteurs. Je l’ai dit, Un projet est représenté par un tableau. A la création d’un tableau, vous pouvez choisir de le rendre privé, public, ou de le partager avec certains membres utilisant Trello. Une fois ceci fait, vous pouvez ajouter des listes (des sous-rubriques, donc) et ajouter à ces sous-rubriques des cartes. Les cartes possèdent de nombreuses fonctionnalités :

  • Des fichiers joints
  • Une étiquette de couleur
  • Des commentaires (dans lesquels on peux s’adresser à un membre du projet avec @pseudo, des émoticônes, des fichiers joints et des références à d’une cartes)
  • Une date d’échéance
  • Des checklists (contenant des tâches que l’on peut passer en résolu, l’avancement en % de la checklist est automatique)

Nous pouvons également déplacer, copier, supprimer, archiver les cartes. Un exemple de projet en image :

Capture du 2015-10-28 15:44:19

Et voilà un exemple d’édition d’une carte :

Capture du 2015-10-28 15:43:30

(Non je ne suis pas schizophrène, j’ai répondu à mon propre commentaire car pas d’autre personne dans ce projet d’exemple, crée pour cet article :-p )

Utilisation de Trello

Trello peut s’utiliser sur plusieurs plateformes, à savoir :

  • La web-app sur le site de Trello
  • Une application IOS
  • Une application Android
  • Et une application Kindle Fire

Je trouve Trello intuitif, pratique et simple tant sur le site (full-ajax) que sur les app android et IOS (pas de kindle fire pour tester). C’est joli, l’ergonomie est léchée et on comprend immédiatement comment faire ce qu’on désire. C’est pour moi le meilleurs outil d’organisation (gratuit) qui existe sur le web.

(Il existe une formule payante de Trello pour les entreprises qui ont des besoins d’organisations autrement plus poussés, mais elle n’apporte pas foule de fonctionnalités supplémentaire, et par intégrité mon article se focalise sur la version gratuite, qui est tout-à-fait utilisable pour la grande majorité des besoins.)

Pour finir

C’est la fin de cet article, je vous laisse donc essayer Trello et attends vos éventuels retours sur l’article. Bonne organisation !

(L’image de couverture de cet article a été crée par l’équipe du blog de Trello, et est utilisée ici avec accord préalable.)

Sources

Trello : https://trello.com

Blog de Trello : http://blog.trello.com

Page wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Trello

Plateformes et apps : https://trello.com/platforms

Modèle Kanban : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kanban

Site de Fog Creek Software : https://www.fogcreek.com

Adam Écrit par :

Développeur web et webdesigner en Freelance passionné de code et de design. Autodidacte et amoureux de la connaissance, je suis curieux et passe mon temps à apprendre de nouvelles choses, que j'ai envie de vous faire partager !

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *